28 mars 2011

La petite histoire de la soul

hsitoireLa soul (« âme » en anglais) est une musique populaire afro-américaine née à la fin des années 50 et dérivée du gospel et du blues.Le terme soul apparaît pour la première fois dans un album de Ray Charles en 1961. Le développement de la soul music a été stimulé par deux tendances principales : l'urbanisation du rhythm and blues et la sécularisation du gospel. Des artistes comme Ray Charles, Sam Cooke, Otis Redding ont mélangé leur passion pour le gospel avec les rythmes du rhythm and blues pour donner naissance à la soul.

 La soul émerge véritablement dans les années 60.Le son du studio Muscle Shoals de Dan Penn et Spooner Oldham ( Aretha Franklin, Etta James, Wilson Pickett...), James Brown (« The Godfather of Soul ») et Curtis Mayfield donnent alors une nouvelle orientation à cette musique .

En 1966, les latinos de New York inventent la latin soul, également appelée boogaloo.

 Durant les années 1970, des classiques ont été produits (comme What’s going on de Marvin Gaye et Songs In The Key Of Life de Stevie Wonder), mais la soul décline dans la seconde partie de la décennie au profit du disco.

 À la fin des années 1970 et au début des années 1980, de nouveaux artistes renouvellent le genre, à l'image de Michael Jackson avec Off the Wall, Barry White ou Luther Vandross. Ils popularisent définitivement la soul.

 Un peu plus tard, le rap contribuera à une nouvelle popularité de la soul music. Certains groupes iront plus loin et fusionneront soul et rap pour donner naissance au new jack swing, devenu R&B/Hip-Hop, puis enfin à la nu soul dans la seconde partie des années 90. D'Angelo, Erykah Badu, Maxwell et Omar

seraient à l'origine de ce mouvement.

Posté par jessk à 20:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La petite histoire de la soul

Nouveau commentaire